ABSTRACT

-La publication est disponible en fichier PDF. Les exemplaires peuvent etre commandes grace au programme Docdel depuis les bureaux de Sweet & Maxwell dans le Yorkshire. Email docdel@sweetandmaxwell.co.uk

La responsabilité sociale des entreprises, leurre ou promesse ?

Author: Xavier DIEUX & François VINCKE

Type: Article

ref: 1200513-34

N0: 1 de 2005

Pages: 13-34

Les auteurs analysent d'abord les origines du concept de responsabilité sociale de l'entreprise pour ensuite tester la notion aux enseignements du corporate governance, ce qui leur permet de s'interroger sur le rôle et la fonction principale de l'entreprise. In n'en reste pas moins vrai que la notion nouvelle garde des contours incertains, qui sont analysés au moyen de diverses définitions. La RSE est fondamentalement une approche volontaire, mais elle elle reçoit son "inspiration " de la société civile, des actionnaires et des autorités. Obligation supplémentaire à charge des entreprises, la RSE peut aussi leur procurer des avantages. La diversité des codes de bonne pratique est la démonstration de la vitalité du phénomène, mais rien n'est possible sans le nécessaire suivi interne et externe. La RSE crée-t-elle une responsablité de l'entreprise de nature juridique? La question est débattue, mais il est à remarquer qu'une promesse unilatérale crée des expectatives. Quelle meilleure pierre de touche pour tester la validité de la RSE que la réalité? Trois inititatives prenant leur origine dans le RSE sont exposées: les principes Equator en matière de financement de projet, l'lEITI dans l'industrie extractive et les principes Wolfsberg en matière de pratique bancaire face au blanchiment. A chaque fois une pratique privée crée une norme élevée. Leurre ou promesse, la RSE s'inscrit dans ces cas dans le réel.