ABSTRACT

-La publication est disponible en fichier PDF. Les exemplaires peuvent etre commandes grace au programme Docdel depuis les bureaux de Sweet & Maxwell dans le Yorkshire. Email docdel@sweetandmaxwell.co.uk

L’harmonisation et/ou l’unification du droit de l’arbitrage dans les pays arabo-méditerranéens

Author: Filali OSMAN

Type: Article

ref: 22018155-175

N0: 2 de 2018

Pages: 155-175

Nous nous intéressons ici aux neuf pays arabes, qualifiés de Méditerranéens, non pas au sens géographique (ni la Jordanie, ni la Mauritanie n’ont, en effet, d’accès à la Méditerranée, le premier ayant un accès à la mer rouge et le second à l’Océan Atlantique) mais au sens institutionnel de pays appartenant à l’Union pour la Méditerranée -UpM- (la Libye méditerranéenne n’en fait pas partie !). Quelle harmonisation et/ou unification du droit de l’arbitrage pour ces neuf pays arabo-méditerranéens ? En effet, si le rapprochement des législations n’épargne aucun domaine, pourvu qu’il ait des incidences sur le commerce des pays arabo-méditerranéens, un tel résultat n’est-il pas d’ores et déjà atteint dans le domaine de l’arbitrage objet de toutes les attentions des organisations internationales gouvernementales et privées, et ce, depuis un demi-siècle ? En effet s’agissant de rapprocher le droit de systèmes juridiques ancrés dans des traditions et cultures convergentes, fondés sur une culture arabo-musulmane, se posent constamment deux questions qui sont, d’une part, la nécessite de l’harmonisation du droit de l’arbitrage dans l’espace méditerranéen arabe et, d’autre part, dans l’affirmative, celle de sa faisabilité.