ABSTRACT

-La publication est disponible en fichier PDF. Les exemplaires peuvent etre commandes grace au programme Docdel depuis les bureaux de Sweet & Maxwell dans le Yorkshire. Email docdel@sweetandmaxwell.co.uk

L'harmonisation des législations Télécoms devient une nécessité pour accélérer le désenclavement numérique en Afrique

Author: Raphaël NKOLWOUDOU

Type: Article

ref: 62007787-799

N0: 6 de 2007

Pages: 787-799

Le continent africain a fait une avancée spectaculaire dans l’acquisition des outils favorisant la téléphonie mobile depuis une décennie. Indéniablement, même s’il demeure le plus pauvre du monde en termes d’accès aux technologies d’information et de la communication, le déploiement rapide des services de téléphonies mobiles a augmenté ses chances de faire un pas vers le développement. Or, les outils de réseautage dits de nouvelles génération place le continent devant un nouveau défi : la convergence des technologies. En effet, cette nouvelle donne diversifie les possibilités et les offres de services dans une économie industrielle plus que numérisante, susceptible de constituer pour l’Afrique, un véritable moteur de développement économique.

Cependant, l’observation du terrain indique que les infrastructures de communications électroniques en place ne répondront pas aux normes techniques exigées par la mise en place de la convergence. En effet, des coûts élevés et un manque d’apport nouveau en capitaux limiteront considérablement la construction d’infrastructures adéquates (réseaux de fibre optique, micro-ondes…).

Pour attirer de nouveaux investisseurs susceptibles de déployer le type d’infrastructures adaptées, il convient d’assouplir les réglementations en vigueur en mettant l’accent sur une réelle concurrence, une régionalisation des marchés souvent très étriqués et une autonomie renforcée des régulateurs.