ABSTRACT

-La publication est disponible en fichier PDF. Les exemplaires peuvent etre commandes grace au programme Docdel depuis les bureaux de Sweet & Maxwell dans le Yorkshire. Email docdel@sweetandmaxwell.co.uk

La nouvelle route de la soie : initiative economique ou alternative geopolitique ?

Author: Philippe DU FRESNAY

Type: Article

ref: 62016575-588

N0: 6 de 2016

Pages: 575-588

La nouvelle route de la soie ou « OBOR Initiative » prend moins la forme d’une route que celle d’une grille, un réseau de couloirs entrelacés entre les deux continents.
Cette vague d’investissements en logistique n’est pas exclusive à la Chine. Les pays Occidentaux ont également choisi d’optimiser leurs infrastructures de transport ces dernières années. Mais l’ambition de Pékin consiste à utiliser ces macro-investissements pour soutenir l’inertie d’une croissance tri-décennale tout en sécurisant leurs relations commerciales avec des partenaires stratégiques. A la différence des pays développés qui déploient des techniques de transformation digitale (connectique et Big Data) pour optimiser leurs installations de transport et de service public afin que la productivité ainsi dégagée favorise un développement durable à grande échelle. Ces deux approches, bien que différentes dans leur mise en œuvre, partagent donc un but similaire, le « Bien commun » : préoccupation environnementale pour l'Occident, redistribution équitable de la richesse par l’investissement pour la Chine. Mais leur conjonction risque également d’influer fondamentalement sur les schémas de construction mondiaux en y induisant une mentalité de « course à l’investissement » autoalimentée, ou en d'autres termes, une bulle infrastructurelle qu'aucun modèle ne souhaitera abandonner avant l'autre, de crainte de perdre la face devant ses partenaires.